MIEUX CONNAITRE ET COMPRENDRE LES HUILES ESSENTIELLES ALTERA NATURA ®

Comprendre la différence entre Aromathérapie et Aromatologie

Qu’est-ce qu’une huile essentielle 

Ce  n’est pas vraiment une huile

C’est un extrait aromatique liquide concentré, obtenu par distillation à la vapeur d’eau de différentes parties de plantes : sommités fleuries, feuilles, bois, racines, écorce, fruits…

 Ces parties de la plante sont ensuite disposées dans un alambic dans lequel on introduit de la vapeur d’eau.

 Les gouttelettes d’eau vont récupérer les molécules aromatiques. Ce sont ces essences, autrement dit, ces concentrés aromatiques qui sont récupérés et mis en flacon.

Une huile essentielle est donc l’essence distillée de la plante aromatique.

Une bonne huile essentielle doit être 

  • 100 % pure, c’est-à-dire non diluée, non allongée et non coupée par d’autres huiles 

  • issue de l’Agriculture Biologique  ;

  • 100 % naturelle, c’est-à-dire non dénaturée par des essences minérales, des molécules de synthèse, des agents émulsifiants, des diluants et sans conservateur, pesticide, ou autre produit chimique ;

  • totale, c’est-à-dire contenant la totalité des principes aromatiques ;

  • ni rectifiée, ni décolorée, ni recolorée, ni déterpénée, ni peroxydée et n’ayant subi aucun traitement pouvant altérer ou modifier sa composition naturelle.

Pour obtenir de l’huile essentielle , la quantité de plante aromatique est très variable selon la plante

 par exemple  pour obtenir 1 kg d'huile essentielle il faut près de 4 tonnes de pétales  de roses de Damas ,

  50 kilo de feuilles d'Eucalyptus  et seulement 7 kg de boutons floraux séchés de clous de girofle

ce qui explique les différences de prix

De quoi est constituée  une huile essentielle

Une huile essentielle est composée d’une centaine de molécules terpéniques et aromatiques particulièrement actives sur le métabolisme humain.

Pourquoi des huiles essentielles

Au Moyen-Age, plus d’une centaine d’huiles essentielles étaient  déjà utilisées pour soigner divers troubles.

 Mais En France, les huiles essentielles ont été largement mises de côté à cause de la révolution industrielle ,

Depuis quelque temps elles sucitent un regain d'intérêt

Elles constituent des traitement naturels efficaces mais ATTENTION elles sont puissantes et doivent être utilisées  avec beaucoup de précautions

Parce que les huiles essentielles sont à la mode, le marché offre de nombreux choix aux consommateurs mais il faut prendre garde à la qualité car seules les huiles essentielles chémotypées (c’est-à-dire botaniquement et biochimiquement définies) sont adéquates à la pratique de l’ aromathérapie , comme celles  proposées par ALTERA NATURA ®

Qu'est ce que l' aromathérapie

C' est une branche de la phytothérapie qui utilise les molécules d’une plante sous la forme d’huile essentielle, dans un but thérapeutique.

Elle se distingue de la phytothérapie par le fait que cette dernière discipline exploite les divers principes actifs de l’ensemble des plantes: tiges, feuilles, fleurs.

L’usage aromatique des plantes est très ancien - les Egyptiens y avaient déjà recours en 4 000 av. J.C. pour l’embaumement des morts - même si les premières études sur la définition précise de l’aromathérapie et ses effets ne remontent qu’à la fin du 19e siècle

 René Maurice Gattefossé, en étudiant, avec quelques scientifiques de son époque, les propriétés thérapeutiques des huiles essentielles, a contribué au renouveau de la discipline. C'est d'ailleurs à lui qu'on doit l’invention du mot « aromathérapie »

Qu'est ce que l' aromatologie  

 

L’aromatologie est l’étude et la connaissance des huiles essentielles. Elle s’intéresse à leurs arômes et à leurs effets sur notre bien-être et dans le domaine de la beauté.

Elle est souvent confondue à tort avec l’aromathérapie qui, bien que centrée sur les huiles essentielles également, n’en fait pas le même usage. En effet, l’aromathérapie s’intéresse aux bienfaits des huiles essentielles sur notre santé. Son objectif est donc distinct : elle utilise les huiles essentielles pour lutter contre de nombreux maux du quotidien, soulager des troubles et soigner des maladies.

Les bienfaits de l’aromatologie

Les huiles essentielles affichent un large éventail de propriétés qui leur procurent d’innombrables bienfaits. Ainsi, elles peuvent notamment être cicatrisantes, anti-infectieuses, bactéricides (c’est-à-dire destructrices de bactéries), antalgiques (qui diminuent la douleur), anti-hématomes, détoxifiantes, drainantes, stimulantes, anti- inflammatoires, calmantes ou anxiolytiques.

Grâce à toutes ces propriétés, les huiles essentielles peuvent être utilisées dans de nombreux domaines. On peut ainsi profiter de leurs vertus dans les maux quotidiens ainsi que pour soutenir des problématiques plus compliquées en complément à une approche médicale.

L’aromatologie offre de nombreuses possibilités d’utilisation des huiles essentielles, tant pour le bien-être et la beauté du corps que pour l’équilibre et l’harmonie émotionnelle, l’ouverture et la communication sensorielle, ainsi que la « recharge » énergétique des personnes et des lieux.

Mode d’utilisation des huiles essentielles

Les huiles essentielles s’utilisent de différentes manières selon l’objectif recherché. En cas de poumons encombrés, par exemple, on peut utiliser une huile essentielle sous forme d’inhalation par le nez. Pour soigner un trouble cutané, il sera plus utile d’en appliquer localement sur la zone concernée, après l’avoir diluée dans de l’huile végétale ou en avoir fait une pommade ou un baume.

Ce sont les deux modes d’utilisation les plus sécuritaires mais il en existe d’autres. Ainsi, certaines huiles essentielles peuvent être ingérées  si elles ont obtenues le statut réglementaire de « complément alimentaire »

 

 pour avoir un effet, les huiles essentielles doivent pénétrer dans le corps d’une façon ou d’une autre.

Si on en ajoute quelques gouttes dans un diffuseur ou qu’on les utilise lors d’inhalations de vapeurs d’eau chaude, les molécules actives passeront par les poumons pour rejoindre le sang et le cerveau limbique. Ce dernier interprétera les messages olfactifs diffusés par l’huile essentielle, qui pourra alors influer nos émotions ou stimuler notre système immunitaire.

Utilisée en frictions ou en massages, jamais pure , mélangée dans une huile végétale adaptée , l’huile  essentielle pénétrera les couches de la peau.

 Elle s’immiscera alors dans notre circulation sanguine afin d’agir directement sur la problématique à traiter.

C’est aussi le cas lors de l’ingestion d’une huile essentielle ayant le statut de «  complément alimentaire »

 

 les huiles essentielles sont délicates à utiliser, pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, vu qu'elles  sont obtenues par distillation ou pression, elles renferment des concentrations très élevées de molécules actives.

 

 Une seule goutte représente donc une concentration considérable de principes actifs    si cette concentration rend efficace l'utilisation d'une huile essentielle  , elle peut également la rendre dangereuse  si les règles de prudence sont oubliées.

Recommandations  importantes

 

 

Toujours utiliser les huiles essentielles avec parcimonie et sur des périodes courtes.

 Si elles sont utilisées sans l’avis d’un professionnel, il est toujours vivement conseillé de le faire dans la plus grande prudence pour éviter l’apparition d’effets secondaires potentiellement dangereux liés à une utilisation inadéquate. 

 

 Toujours bien lire les étiquettes ,   pour suivre les conseils d'utilisation mais également afin de relever les composés allergisants de ces huiles essentielles

 

La plupart des huiles essentielles sont aussi interdites aux femmes enceintes et aux enfants de moins de 6 ans.